Jardinage

Quelles plantes pour un kokedama ?


Avant de faire un kokedama, il est important de bien choisir la plante que vous allez utiliser. En fonction de l’exposition, de son besoin en eau, de sa résistance à l’air sec de nos intérieurs, le choix ne sera pas le même.

Pour cet article, nous avons pris le parti de classer les plantes en fonction du type de kokedama souhaité : suspendu ou sur support.

Cependant, rien ne vous empêche de prendre une plante à suspendre pour la mettre sur un support et vice-versa.

  • A lire aussi : entretien du kokedama

Pour un kokedama suspendu

Chlorophytum ou plante araignée

Arachnophobes, soyez sans crainte, le Chlorophytum n’a d’araignée que le nom. Cette plante d’intérieur est l’une des plus simples d’entretien : peu gourmande en eau, elle supporte aussi bien la lumière que l’ombre.

Son port retombant, ses feuilles panachées et ses petites fleurs blanches seront du plus bel effet en kokedama.

Séneçon de Rowley

Original par son port retombant et ses feuilles en forme de boules, le Senecio rowleyanus se prête très bien à la technique du kokedama.
Peu gourmand en eau, il redoute même son excès. Privilégiez une exposition lumineuse, mais pas de soleil direct.

Coléus

Superbe plante aux feuilles teintées de pourpre et de vert, le coléus s’adapte bien à nos intérieurs. Il demande très peu de soins, mais il faut veiller à ce qu’il ait un minimum d’humidité au pied.
En matière de luminosité, placez le coléus en situation ensoleillée, mais pas à côté d’une fenêtre.

Pour un kokedama sur support

Fougère de Boston

Habituées des sous-bois, les fougères sont peu gourmandes en eau et en soleil. C’est pourquoi elles sont idéales en intérieur et la Fougère de Boston ne fait pas exception. Seul bémol, elle a besoin d’un minimum d’humidité dans l’air pour s’épanouir. Il faut donc faire attention en hiver avec le chauffage.

Pour y remédier, vaporisez le feuillage de temps en temps.
Sa silhouette découpée contrastera merveilleusement avec la boule de mousse du kokedama.

Hedera helix

Tout comme les fougères, l’Hedera helix n’est pas difficile d’entretien. Mais il lui faut également un minimum d’humidité. En hiver, éloignez-le de toute source de chaleur.

Palmier d’Arec

Grand classique de nos intérieurs, le palmier d’Arec se distingue par son feuillage très découpé qui tranchera avec la silhouette sphérique du kokedama.
Très simple d’entretien, il ne demande qu’un peu de lumière et un arrosage modéré.

Dieffenbachia

Ses larges feuilles panachées illumineront votre maison et apporteront du volume.
Adepte des situations lumineuses, le Dieffenbachia redoute cependant le soleil direct. Niveau arrosage, évitez les excès d’eau. Attention également à l’air sec en hiver.

Aspidistra

Avec le Chlorophytum, sans conteste l’une des plantes d’intérieur les plus résistantes. Elle a un faible besoin en eau et supporte aussi bien l’ombre que la lumière (mais pas le soleil direct).

Ses grandes feuilles allongées, au port dressé, habillent très facilement une pièce et, en kokedama, apporteront une touche d’originalité à votre intérieur.

Le choix de plantes pour votre kokedama ne se limite pas à cette liste non-exhaustive. Si ce sont vos premiers pas dans cet art floral, ces fleurs étant faciles d’entretien, il vaut mieux les privilégier.

En revanche, si vous n’en êtes pas à votre premier kokedama, rien ne vous empêche de faire vos expériences avec d’autres plantes.

Conseil malin

Si vous optez pour un kokedama suspendu, vous pouvez agrémenter votre composition en accrochant quelques Tillandsia autour.


©photo1 : LaXo72 – ©photo2 : Zummolo – ©photo3 :Natalia Lagutkina


Video: Quelles plantes pour un jardin moderne: 10 PLANTES (Mai 2021).